Peinture extrême: Stretch

Communiqué de presse

Peinture extrême: Stretch
Jul 11 – Jul 28, 2013

La Galerie D'Este est fière de présenter Stretch, une exposition collective réunissant le travail des peintres Paul Bourgault, Pierre-Yves Girard et Andy Curlowe, dans le cadre de l'événement Peinture extrême. Ces artistes approchent la peinture différemment en explorant la relation entre la surface peinte et l'espace picturale. Par leurs interventions, les artistes manipulent, accentuent et font éclater la suface de la toile tendue.

Paul Bourgault s'intéresse à l'histoire de la peinture en tant que série d'avancées technologiques, idéologiques et iconographiques. Il examine comment les formes et les couleurs coexistent dans l'oeuvre ainsi que les effets de push-and-pull dans lesquels résident le langage et les dialectes de la peinture. Bourgault intègre dans ses compositions chaotiques mais toujours cohérentes, des éléments tirés de la Renaissance et des références à la vie sauvage, aux plantes, à la géométrie abstraite et au Pop Art. Le travail de Bourgault se retrouve dans plusieurs collections dont celle de Loto-Québec, du Cirque du Soleil et de la CPOA (Musée national des beaux-arts du Québec).

La surface lisse des peintures de Pierre-Yves Girard est le résultat de fines couches de peinture à l'huile qu'il applique afin de créer des formes organiques et des paysages singuliers. Par sa démarche, l'artiste dévoile une affection nommée pour le médium de la peinture et pour les éléments de hasard, qui l'amènent à créer des effets saisissants de profondeur et d'espace. L'utilisation d'instruments non-conventionnels permet à Girard d'explorer les limites de la peinture et de développer son propre vocabulaire pictural. En 2005, Girard a remporté le prix provincial First Art! de la Banque de Montréal et son travail se retrouve maintenant dans leur collection.

Les paysages fragmentés d'Andy Curlowe rassemblent des structures rigides, des éléments de collage et des couleurs contrastantes. L'intervention de l'humain dans le paysage en construction, dans son développement et sa décomposition sont des thèmes qu'exploite Curlowe. Il célèbre à la fois l'idéalisme associé à la volonté de modeler l'environnement et l'effondrement des structures causé par les effets naturels de l'érosion et de l'effritement. Curlowe a récemment obtenu la bourse Creative Workforce Fellowship dans le comté de Cuyahoga en Ohio.