ÁNGEL MATEO CHARRIS

Communiqué de presse

ÁNGEL MATEO CHARRIS
Oct 31 – Nov 29, 2009

Si les œuvres d’Ángel Mateo Charris fascinent autant qu’elles intriguent, c’est parce qu’elles nous font pénétrer dans un univers singulier où le réel côtoie la fiction dans une exubérance figurative étonnante.

- Émilie Granjon, historienne de l’art

Montréal, le jeudi 15 octobre 2009 – La Galerie D’Este est fière de présenter la première exposition solo nord-américaine de l’artiste espagnol Ángel Mateo Charris.

Les œuvres d’Ángel Mateo Charris invitent à une réflexion tant au niveau esthétique qu’iconographique. De format souvent panoramique, elles révèlent des univers inhabituels où réalisme et ambigüité se rencontrent. S’inspirant du travail de Hopper et De Chirico, Charris façonne sa propre vision du monde dans des compositions qui, au premier regard, semblent représentationnelles. Toutefois, des éléments distincts et fantaisistes déconstruisent la narration que nous croyons avoir initialement reconnu dans l’œuvre, nous obligeant ainsi à investiguer davantage sa signification. Entre figuration et cliché photographique, le travail de Charris surprend par la simplicité de la composition et l’équivoque de son contenu. De plus, les choix stylistiques de l’artiste, dans le traitement des couleurs, de la lumière ainsi que les effets de perspective montrent son talent exceptionnel pour la peinture.

Né en 1962, l’artiste espagnol Ángel Mateo Charris a participé à plus d’une centaine d’expositions individuelles et collectives au cours des vingt-cinq dernières années. Ses œuvres se retrouvent dans la collection de nombreux musées prestigieux tels que le Musée national Reina Sofía à Madrid, l’Institut d’art moderne de Valence (IVAM) et le Musée tchèque des beaux-arts. Diplômé en arts visuels de l’Université de San Carlos à Valence, il vit et travaille actuellement en Espagne.