LUDMILA ARMATA

Communiqué de presse

LUDMILA ARMATA
May 7 – May 24, 2009

Originaire de Pologne, l’artiste canadienne Ludmila Armata est reconnue sur la scène internationale pour la pureté de ses gravures et la puissance de ses images – des formes simples et ambiguës qui ont pour premier sujet l’irrépressible force de transformation de la vie.

- Boumansour, Kim. « Impressions de corps en mouvement ». Ludmila Armata. Musée national des beaux-arts du Québec, 2003. 

 

Westmount, le jeudi 16 avril 2009 – La Galerie D’Este est fière de présenter une exposition individuelle de l’artiste canadienne Ludmila Armata.

Puisant son inspiration de ses propres expériences intérieures, Ludmila Armata associe son travail à une émotion qui, sans l’œuvre, ne serait pas exprimée. Ses compositions empreintes de délicatesse et de précision montrent aussi une force singulière et une puissance étonnante. L’usage de la monochromie met de l’avant les textures, les lignes ainsi que les contrastes entre le fond et la forme.

Les estampes ainsi que les techniques mixtes d’Armata réfèrent à l’univers biologique, parfois même botanique, dans une application oscillant entre le reconnaissable et le non-figuratif. La représentation du processus de croissance et de transformation des formes organiques est au cœur des préoccupations de l’artiste. Les œuvres Source (2008) et Uvertura (2008), qu’elles soient davantage figuratives ou abstraites, reflètent à la fois mouvement et stabilité, concepts qui peuvent être associés à l’ensemble de son travail.

Ludmila Armata possède une formation d’envergure en arts visuels. Elle reçoit en 2002 le Prix de la Fondation Monique et Robert Parizeau et en 2006, la Bourse Projet Création du Conseil des Arts et des Lettres du Québec. Elle participe, depuis une vingtaine d’années, à plusieurs expositions individuelles et collectives au Canada et à l’international. Ses œuvres se retrouvent dans de nombreuses collections importantes dont celle de la Banque d’œuvres d’art du Conseil des Arts du Canada, de la Bibliothèque nationale du Québec et du Musée national des beaux-arts du Québec.

Pour plus d’information, veuillez contacter la galerie.