ANGELA GROSSMANN

Communiqué de presse

ANGELA GROSSMANN
Nov 6 – Nov 28, 2010

Cliquez ici pour voir le catalogue de l’exposition (PDF)

Communiqué de presse

« Ses œuvres récentes captent mystérieusement la joie effrénée et le désir secret – comme si, étant témoin d’une fête privée qui bat son plein, en tant qu’observateur, nous regardions avec l'œil d'un voyeur détaché et nous venions à reconnaître quelque chose de nous-mêmes et des autres : ce que nous cachons, essayons de taire et ne réussissons pas à dissimuler. »

Robyn Fadden, rédactrice de la rubrique Arts & Culture, Hour
(Extrait du catalogue de l’exposition - traduction libre)

La Galerie D’Este est fière de présenter la première exposition solo au Québec de l’artiste canadienne Angela Grossmann, dans laquelle seront présentées plus de vingt nouvelles œuvres.

Par l’emploi de supports non conventionnels, tels des bâches brunes usées, et l’utilisation de techniques mixtes, dont le collage de matériaux récupérés de marchés aux puces et de brocantes d’Europe, les œuvres d’Angela Grossmann portent une certaine nostalgie du passé. Elles servent également une problématique très actuelle, celle du questionnement identitaire, particulièrement présent chez les personnages qu’elle créés se situant entre l’enfance et l’âge adulte. En présentant des fragments du passé sous un angle nouveau et actuel, Grossmann invite le regardeur à se reconnaître et à poursuivre leur histoire.

Née à Londres (Angleterre) en 1955, Angela Grossmann vit et travaille en Colombie-Britannique. Son travail fait l’objet d’une reconnaissance considérable dans le milieu de l’art depuis plus de vingt-cinq ans. En 1985, alors qu’elle est encore étudiante au Emily Carr College of Art and Design, Grossmann est déjà présentée comme l’une des peintres allant influencer le courant de la peinture de la décennie. Elle fait alors partie du groupe « Young Romantics » dont les œuvres sont exposées à la Galerie d’art de Vancouver. L’artiste obtient une maîtrise en arts visuels de l’Université Concordia en 1991 et enseigne à l’Université d’Ottawa avant de retourner à Vancouver en 1996. Elle enseigne actuellement au Emily Carr Institute of Art and Design. Les œuvres de Grossmann se trouvent dans des collections prestigieuses dont celles du Musée des beaux-arts du Canada et de la Galerie d’art de Vancouver.