PAUSE PAPIER : Les mondes de Karine Demers et Megan Herwig

Communiqué de presse

PAUSE PAPIER : Les mondes de Karine Demers et Megan Herwig
Feb 6 – Mar 1, 2020

La Galerie D’Este est fière de présenter Pause Papier : Les mondes de Karine Demers et Megan Herwig, la première exposition en duo d’œuvres en papier récentes de Megan Herwig et de l’artiste invitée Karine Demers. Les deux artistes utilisent le papier comme médium pour réfléchir et méditer, la complexité de leur travail nous invite à prendre une pause et à apprécier leurs mondes créés.

Inspirée par le papier comme médium, c’est en le pliant en formes simples et en très grand nombre que les œuvres de Karine Demers se construisent. Elle travaille le papier en s’inspirant de diverses techniques empruntées aux traditions de l’origami et de la mosaïque. La lumière, sous différents angles, ajoute des effets de profondeur sur le relief des pliages. 

La contrainte de désordres d’habitude (TOC / obsessions d’ordre et de symétrie) et des troubles alimentaires, devenant force créatrice. L’art-thérapie permet à cette artiste de se libérer à travers une démarche esthétique s’inscrivant dans l’analyse de son identité intérieure, l’expression de ses émotions et l’affirmation de sa personnalité. Sa démarche est une réflexion sur un désir de mettre en scène la beauté dans la vulnérabilité de notre existence.

Megan Herwig crée des collages représentant des propriétés imaginaires qui, bien que dénuées de paysage, restent très inspirées par l’éloignement et la solitude que l’on peut ressentir lorsqu’on se retrouve au beau milieu de la nature. Elle recherche les expériences transformatrices qui se produisent lorsque l’on se retrouve seules dans les vastes étendues du désert ou bien nichées dans les arbres.

Ces œuvres récentes sont des contemplations du temps - le temps qui passe, l’illusion du temps, l’incapacité à le saisir, le désir de l’exploiter, les possibilités théoriques qui le dépassent, sa nature transformatrice.

__ 

Installée à Montréal depuis 1997, Karine Demers a fait des études en arts visuels et en aménagement intérieur. Elle se dirige ensuite vers d’autres domaines tout en continuant à créer de façon ponctuelle. Motivée par des intervenantes convaincues des bienfaits de l’art-thérapie, elle reprend la création afin de disposer d’un outil pour maîtriser un trouble de l’alimentation récurrent depuis l’enfance. Karine Demers intègre la pratique de l’art de manière intensive depuis 2013. Ses œuvres, présentées publiquement depuis 2015, suscitent curiosité et étonnement, tout en s’harmonisant à sa personnalité par le travail de patience, d’une vitalité créative, mais aussi par la délicatesse de certaines pièces. 

Née dans une campagne rurale de la Pennsylvanie, Megan Herwig a partagé sa vie entre la Nouvelle-Angleterre et le nord-ouest du pacifique avant de s’installer à Pittsburgh avec son époux et son chat gris. Elle est détentrice d’un BFA en peinture décernée par le Montserrat College of Art en 2005 et d’un MFA de la School of The Museum of Fine Arts de l’Université Tufts en 2013. Nouvellement récipiendaire d’une bourse de mobilité décernée par la SMFA de l’Université Tufts, Megan Herwig a parcouru les parcs nationaux américains afin de trouver un cadre de travail représentatif de l’ouest. Lors de ce périple, l’artiste a photographié plusieurs structures architecturales et différents paysages qui ont inspiré ses plus récents travaux.